La différence entre microservice et API

La différence entre microservice et API

Avant de parler de la différence entre microservice et API, je vous propose de faire un petit tour pour poser les concepts.  L’architecture microservice et les APIs sont des concepts distincts qui adressent des problématiques différentes avec un périmètre bien spécifique. Mais ils ont des objectifs similaires et fonctionnent selon les mêmes principes.

Les APIs et les microservices sont conçus pour surmonter les difficultés rencontrées avec les déploiements monolithiques. Les microservices sont davantage liés à un style d’architecture et de conception. Vous pouvez implémenter des microservices sans une API par exemple. Cependant, les API rendent facile la construction de microservices faiblement couplés.

Il y a souvent une confusion entre ce qu’est une API et ce qu’est un microservice. Vous trouverez une variété de définitions. Mais pour dire vrai, il faut mettre les mains dans le moteur pour vraiment faire la différence.

Qu'est-ce qu'une API ?

API signifie Application Programming Interface, où le mot clé est interface . Les API sont les portes que les développeurs ouvrent pour pouvoir interagir avec une application.

Les APIs existent depuis l’aube de l’informatique. Elles servent aux ordinateurs pour appeler des fonctions ce qui réduit le gonflement des applications. Cependant, lorsque nous discutons des APIs dans l’économie numérique d’aujourd’hui, nous parlons généralement d’ API Web qui facilitent la communication B2B.

De manière générale, les API servent à accomplir l’une des deux actions suivantes:

  • accéder aux données d’une application
  • utiliser les fonctionnalités d’une application .

En fin de compte, c’est ainsi que l’électronique, les applications et les pages Web du monde sont reliées pour communiquer entre elles et travailler ensemble.

Wikipedia donne la définition suivante: une API est un ensemble de définitions de sous-programmes, de protocoles de communication et d’outils pour créer des logiciels. D’une manière générale, il s’agit d’un ensemble de méthodes de communication clairement définies entre les différents composants.

Alors que de nombreuses API sont créées pour des tiers afin d’utiliser des API dites publiques , la popularité croissante d’une architecture de microservices a conduit à la création de plus en plus d’API privées . Dans ce cas, les API agissent comme une solution légère servant aux microservices individuels à communiquer entre eux.

D’un point de vue technique, les API envoient généralement des données au moyen de requêtes HTTP. Ceux-ci renvoient une réponse textuelle, souvent au format JSON, que les développeurs peuvent utiliser à leur guise. Les types de styles de conception d’API incluent REST , SOAP , GraphQL , gRPC et autres. Beaucoup utilisent des formats de spécification comme OpenAPI , RAML ou AsyncAPI pour définir les interactions d’API dans des formats lisibles par l’homme et la machine.

Pour résumé, on peut voir les APIs comme une prise électrique. Elles définissent un contrat, un cadre.

Qu'est-ce qu'un microservice ?

Le mot microservice fait référence aux services individuels dans une architecture de microservices . Une architecture de microservices est un style architectural pour les applications Web modernes où la fonctionnalité est divisée en fragments plus petits.

Les microservices sont une évolution du style d’architecture orientée services, ou SOA, qui est devenue une alternative populaire à l’approche traditionnelle de création d’applications singulières et autonomes, que nous appelons les monolithes .

Wikipedia donné la définition suivante: le microservice est une technique de développement logiciel – une variante du style architectural de l’architecture orientée services (SOA) qui structure une application comme une collection de services faiblement couplés. Dans une architecture de microservices, les services sont fins et les protocoles sont légers.

Les microservices sont à la mode en ce moment car ils sont bien plus facile à développer, à intégrer et à maintenir. Cela se résume finalement au fait que les fonctionnalités individuelles sont traitées séparément. Il devient alors possible de créer des applications étape par étape, puis de travailler sur chaque élément séparément afin de pouvoir ajouter, améliorer ou corriger sans risquer de casser l’application complète.

Les microservices sont particulièrement utiles pour les grandes entreprises car les équipes travaillent sur des éléments distincts sans avoir besoin d’une orchestration horriblement compliquée entre eux.

Comme Amazon Web Services les décrit: Les microservices favorisent une organisation de petites équipes indépendantes qui s’approprient leurs services. Les équipes agissent dans un contexte limité et bien compris. Elles sont habilitées à travailler de manière indépendante et rapide, raccourcissant ainsi les temps de cycle.

Bien sûr, si vous divisez une application en plusieurs parties, il y a un sérieux besoin pour ces parties de communiquer efficacement les unes avec les autres, et c’est-ce qui relie les microservices aux API…

Pour faire simple, le style architectural des microservices est une approche pour développer une seule application en tant que suite de petits services, chacun s’exécutant dans son propre processus et communiquant avec des mécanismes légers, souvent une API de ressource HTTP.

La différence entre les API et les microservices

À ce stade, vous avez les bases des concepts des API et des microservices. Maintenant, je vous propose de mettre  en évidence les différences:

Les microservices sont un style architectural pour les applications, où la fonctionnalité est répartie entre de petits services Web.

tandis que

Les API sont les cadres à travers lesquels les développeurs peuvent interagir avec une application.

Comme je l’avais mentionné, il y a un chevauchement entre les deux, car de nombreux microservices utilisent des API pour communiquer entre eux.

Au final, une métaphore

Pour bien comprendre, je vous propose de faire le lien avec l’univers automobile. Prenons l’autoradio et la connectique d’alimentation, de commande et audio.

L’autoradio est un microservice. Pour pouvoir travailler avec les microservices Commande au Volant et Haut Parleur, ils doivent partager des connecteurs communs. Ce sont les APIs.

Laisser un commentaire

1 × trois =